A Travers le Miroir

théâtre amateur à Honfleur

Ciel Bleu Ciel  | Face au Mur | Tout va Mieux

trois pièces courtes de Martin Crimp, le dramaturge britannique. 

L’expression crise du personnage  convient particulièrement bien au théâtre moderniste de Crimp. D’abord parce que ses personnages sont sans caractérisation, interchangeables (ici, ils n’ont même pas de nom). Ensuite parce que très souvent ils ne sont pas incarnés par un acteur précis. Ainsi, dans Ciel, bleu Ciel, ce sont trois comédiens qui se partagent la parole pour évoquer à la troisième personne la vie quotidienne d’un jeune couple : l’achat d’un animal domestique, la promenade en bateau…

Ce bonheur conjugal, tellement conforme, est envisagé de façon caustique par l’auteur. L’écriture ludique de Crimp dérègle la réalité comme un train qui sort de ses rails. Son humour très british nous force à voir le banal sous un jour très étrange. Un univers décalé bien rendu par les comédiens à travers des attitudes et des postures qui se détournent du réalisme, et par l’utilisation d’accessoires improbables.

Crimp excelle à révéler la violence de nos société policées, et le moment où cette violence affleure derrière la normalité, pour faire éclater les apparences d’un monde propre habité par des « familles vraiment comme il faut ».

C’est le cas en particulier dans Face au Mur , où le danger surgit sous la forme d’un tueur fou qui pénètre dans une école. Ce tueur existe-t-il vraiment ? N’est-il qu’un fantasme malsain qui révèle des pulsions barbares sous le vernis social ? Le spectateur n’aura pas la réponse. Il devra se contenter de la fixité inquiétante des regards des comédiens, et de leurs sourires forcés, comme pour souligner ironiquement l’optimisme béat dont le monde politique et médiatique nous abreuve (« les choses s’améliorent, vraiment les choses s’améliorent », répètent mécaniquement les personnages).

Reste que jouer les trois pièces en une heure impose un rythme trépidant, et que le spectateur ressent parfois le besoin d’une pause, d’une respiration, qui ne lui est pas accordée.

Fabrice Chêne
Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com

Album de photos de de notre première représentation .
Magnifiquement prise par Matthieu Hiebel
Merci Matt aka
Matt Marguerite

Première représentation     Samedi 15 juin à 15h15

l’ancien réfectoire de l’école de l’Homme de Bois